Formations de perfectionnement en Médecine Traditionnelle Chinoise

Ostéoarthrite du genou selon la théorie du Tan et de la stase de Sang

1. Théorie    

L'ostéoarthrite du genou peut être considérée comme une forme de syndrome Bi (syndrome douloureux). Toutefois, c'est un syndrome Bi particulier, possédant des caractéristiques spécifiques...

Tout d'abord, il survient essentiellement chez les personnes âgées, à partir de 60 ans ; à partir de 70 ans, 80% des sujets manifestent des symptômes inflammatoires au niveau du genou. Ceci indique clairement que cette ostéoarthrite du genou est fondée sur un vide de Qi du Rein et du Foie.   

Par ailleurs, 50% des sujets souffrants d'ostéoarthrite du genou ont des problèmes de surpoids, voire d'obésité, ce qui suggère la présence de Tan.   

Enfin, selon Ye Tian Shi, toute maladie chronique entre dans les Luo (Jiu Bing Ru Luo) et, de ce point de vue, implique la stase de Sang.   Or, il y a une imbrication forte entre vide, tan et stase de Sang. En effet, le vide de Qi du Rein va entrainer une accumulation d'humidité dans l'articulation du genou qui va se transformer en Tan et ce Tan, en ralentissant le circulation du Qi, va entrainer une stagnation et une stase de Sang. D'un autre côté, la stase de Sang peut elle aussi entrainer l'accumulation de Tan et le vide de Qi peut également entrainer une stase du Sang.   

Selon Zhu Dan Xi, l'imbrication entre Tan et stase de Sang est au coeur des pathologies chroniques, complexes et rebelles. Il est au passage intéressant de remarquer que selon Zhu Dan Xi, le pouls rugueux qui est généralement associé à la stase de Sang, traduit en fait l'association de Tan à la stase de Sang : « Jian De Se Mai, Tan Yin Jiao Gu... » .   Cette imbrication entre Tan et stase de Sang aggrave le problème de circulation du Qi et du Sang  et donc de l'acheminement de l'Orthodoxe dont le corps a besoin pour se régénérer et se soigner. Cette mauvaise circulation, à son tout, aggrave l'imbrication de Tan et de stase de Sang, formant ainsi un cercle vicieux. Il importe donc traiter ces deux facteurs pathogènes en même temps pour être efficace, même si, selon les cas, c'est un aspect ou l'autre qui prédomine. Traiter le Tan dans traiter la stase de Sang s'avérerait peu efficace et réciproquement.   

Ainsi, le traitement de l'ostéoarthrite du genou doit s'effectuer selon les principes suivants :   

Tonifier le Rein et le Foie (Yang, Qi et Sang) Renforcer les os et les tendons 
Disperser le Vent 
Tonifier le Qi de la Rate 
Disperser l'humidité et dissoudre le Tan 
Activer la circulation du Sang   

1. Cas clinique   

Femme de 62 ans qui vient consulter pour une douleur au genou droit affectant sa mobilité, survenue après une randonnée en montagne un peu trop épuisante. La douleur est aggravée à la descente et la radio montre une dégénérescence articulaire. Le genou droit est gonflé, avec douleur aggravée à la pression. La langue est pâle et violacée, avec un enduit blanc et gras, les pouls sont profonds, faibles et tendus. Le diagnostic est une ostéoarthrite du genou correspondant à un syndrome de vide de Rein et de Foie avec imbrication de Tan et de stase de Sang.   

La formule prescrite est la suivante :   

xian ling pi 10 
rou cong rong 10 
shan zhu yu 10 
niu xi 10 
ji xue teng 12 
hong hua 10 
ze lan 10 
ze xie 10 
chao bai zhu 10 
chen pi 10 
jiang ban xia 10 
fu ling 10 
sheng gan cao 6     

Traitement de l'ostéoarthrite du genou selon la théorie du Tan et de la stase de Sang NanJing 周福贻教授从痰瘀论治膝关节骨性关节炎的经验 
ZhongYi Yao DaXue XueBao, Janvier2013, vol. 29, n°1, p.84      


Téléchargez l’article entier